ASSEMBLÉE GÉNÉRALE CONSTITUTIVE DE L’ASSOCIATION NAFA GADIAGA – BOUNDOU (NAFAGABO) OU SERVIR LE BOUNDOU ET LE GADIAGA

Les dignes fils du Boundou et du Gadiaga ont tenu l’Assemblée générale constitutive d’une nouvelle association dénommée NAFAGABO ou encore servir le Boundou et le Gadiaga durant le week-end dernier à la maison d’édition Harmattan Sénégal sise à Mermoz. Un bureau consensuel de têtes bien faites a été mis en place pour prendre le volant et conduire vers réalisation des objectifs fixés.

Elle a vu la présence de quelques autorités politiques les honorables députés Djimo Souaré et Oulimata Guiro, des patriarches du Boundou et du Gadiaga sans oublier les membres fondateurs et sympathisants.
Durant les heures de conclave, la question du développement des deux terroirs a pris une part importante dans les échanges.

L’objectif de cette nouvelle association consiste à contribuer au développement socio-économique du Gadiaga et du Boundou dans divers domaines d’activités humaines à savoir l’éducation, l’environnement, la santé, l’accès aux services de l’énergie, l’hydraulique et le désenclavement.

Il faut dire que NAFAGABO visera entre autre à raffermir les liens de solidarité et de bonne entente entre ses membres et les communautés vivant dans ses zones d’intervention, des accompagnements dans le montage des projets de développement et l’accès aux financements . Sans oublier la synergie qui se créera entre les membres, leurs organisations communautaires, engagés dans des actions de développement avec les collectivités locales et les pouvoirs publics dans un respect mutuel des orientations et engagements des uns et des autres etc….

Tout ce qui est rassurant, c’est la symbiose de ces grands cadres, des intellectuels, des dignes fils du Boundou et du Gadiaga qui sont conscients des difficultés que traversent leurs populations et ont décidé de ne point rester spectateurs.

Tout le monde était émerveillé par la qualité du contenu du document d’orientations (Dos) stratégiques élaboré par de hauts cadres des départements de Bakel et Goudiry.

Il faut comprendre par là que cette partie du pays oubliée par les gouvernants regorge d’énormes potentialités surtout en matière de ressources humaines de qualités. Pour preuve, il faut être une génie pour pouvoir élaboré ce Dos qui a certainement pris des mois de réflexion.

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE CONSTITUTIVE DE L’ASSOCIATION NAFAGABO
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE CONSTITUTIVE DE L’ASSOCIATION NAFAGABO
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE CONSTITUTIVE DE L’ASSOCIATION NAFAGABO
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE CONSTITUTIVE DE L’ASSOCIATION NAFAGABO
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE CONSTITUTIVE DE L’ASSOCIATION NAFAGABO
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE CONSTITUTIVE DE L’ASSOCIATION NAFAGABO
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE CONSTITUTIVE DE L’ASSOCIATION NAFAGABO
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE CONSTITUTIVE DE L’ASSOCIATION NAFAGABO
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE CONSTITUTIVE DE L’ASSOCIATION NAFAGABO
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE CONSTITUTIVE DE L’ASSOCIATION NAFAGABO
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE CONSTITUTIVE DE L’ASSOCIATION NAFAGABO

LADJI CAMARA 2G’MEDIA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
35 ⁄ 7 =